Guide Grossesse
Grossesse et précautions Examens médicaux Droits et démarches L'accouchement Nourrir bébé S'occuper de bébé Connaître bébé Matériel bébé Astuces et conseils
Nourrir bébé

   Les problèmes courants de l'allaitement  au sein 

 
 Allaitement au sein

Allaitement maternel et mise au sein

Les positions pour allaiter

Les accessoires d'allaitement

Les problèmes courants de l'allaitement

 Allaitement au biberon

Nombre de biberons et quantité de lait

La préparation du biberon

Donner le biberon

Le lavage du biberon

La stérilisation du biberon

Les différents types de lait

 La diversification alimentaire

Quand et comment procéder ?

Quels aliments et quelle quantité ?

Le passage à la cuillère et au gobelet

L'engorgement des seins

Les seins s'engorgent lorsque le lait ne réussit pas à couler correctement vers le mamelon. Il se traduit par des seins tendus, durs accompagnés d'une douleur mammaire intense.  Le risque d'engorgement survient surtout au cours du premier mois de l'allaitement.

Pour prévenir de l'engorgement

Faites téter votre bébé régulièrement. L'espacement des tétées ou une séparation de l'enfant de sa mère entraîne souvent des engorgements si la mère ne pense pas à exprimer un peu de lait de ses seins pendant ce laps de temps.

Ne portez pas  des soutiens-gorge trop serrés et ne dormez pas sur le ventre afin d'éviter de comprimer les canaux pouvant gêner l'évacuation du lait.

Si vos seins durcissent un peu, prenez une longue douche chaude ou placez une feuille de choux vert congelé sur le sein engorgé, cela le décongestionnera et favorisera l'évacuation du lait.

Vous pouvez aussi extraire le surplus de lait contenu dans les seins en exerçant une légère pression avec vos mains ou en utilisant un tire-lait afin de les assouplir. Ne videz pas complètement vos seins car cela entraînera de nouveau une surproduction et ne résoudra pas le problème.


Les crevasses

Les crevasses sont des gerçures profondes situées au niveau du mamelon, elles peuvent parfois devenir très douloureuses. Elles sont souvent provoquées par une mauvaise position du bébé lors de l'allaitement. Un enfant qui ne prend pas en bouche une vaste surface du mamelon, qui le pince ou le tire de façon inégale va déclencher la formation d'une crevasse. Une mauvaise hygiène peut aussi en être la cause.

Pour prévenir des crevasses

Installez votre bébé le visage face au sein, la bouche à la hauteur du mamelon et veillez à ce qu'il prenne une grande partie de l'aréole. Pour cela, effleurez sa bouche avec votre mamelon et attendez qu'il ouvre grand la bouche pour l'amener au sein. Un bébé qui prend bien le sein doit avoir sa lèvre inférieure qui couvre l'aréole plus que sa lèvre supérieure.

Au début de l'allaitement, préférez des tétées fréquentes et de courte durée. Interrompez la tétée dès que le mamelon devient sensible.

En cas de crevasse, il est conseillé d'utiliser des bouts de sein en silicone et d'adoptez la position du ballon de rugby pendant la tétée.

Après chaque tétée, pressez légèrement le bout des seins pour faire sortir une goutte de lait et étalez-la sur l'aréole et laissez sécher. La graisse contenue dans le lait maternel a un effet protecteur et cicatrisant.

Entre les tétées, recouvrez vos seins d'une compresse ou d'un coussinet d'allaitement afin de garder vos seins bien au sec ou laissez vos seins à l'air le plus souvent possible en cas de crevasse.


Les baisses de lait

Une baisse de lait peut survenir lorsque la mère est fatiguée ou anxieuse. Cette situation est fréquente et inquiète souvent les mamans.

Remédier à la baisse de lait

Pour que votre lait revienne, reposez-vous et buvez beaucoup d'eau.

Il faut également donner le sein le plus fréquemment possible pour stimuler le sein car plus il est stimulé, plus il produit de lait. L'idéal est de faire téter l'enfant plus souvent jusqu'à ce que le lait revienne.


La mastite

La mastite est une inflammation de la glande mammaire, elle se traduit par un sein rouge, chaud et enflé accompagné d'une forte douleur et de la fièvre. Elle peut être causée par le blocage des canaux où circule le lait (suite à un engorgement) ou par des gerçures provoquées par la succion.

Pour prévenir de la mastite

Faites régulièrement téter votre bébé sur le sein sensible pour aider le lait à bien circuler et éviter un engorgement.

Appliquez une serviette chaude sur le région affectée, puis massez doucement en faisant des cercles pour aider les conduits à se débloquer. Vous pouvez aussi tremper vos seins 10 minutes dans de l'eau tiède, dans le bain ou sous la douche, 3 fois par jour.

Ne portez pas  de soutien-gorge trop serré et ne dormez pas sur le ventre afin d'éviter de comprimer les canaux pouvant gêner l'évacuation du lait.

En cas de mastite, le médecin vous prescrira un traitement antibiotique adapté. Il est possible de prendre de l'Ibuprofène pour soulager la fièvre et la douleur.

Devant des signes évoquant une mastite, il est nécessaire de consulter un médecin afin de débuter un traitement antibiotique et antifungique.

© GuideGrossesse.com - Tous droits réservés │ Accueil  Conditions d'utilisation  │ Contact  │ Favoris