Guide Grossesse
Grossesse et précautions Examens médicaux Droits et démarches L'accouchement Nourrir bébé S'occuper de bébé Connaître bébé Matériel bébé Astuces et conseils
Grossesse

   Les différents moyens de contraception   

 

Grossesse

La période de fertilité

Les symptômes d'une grossesse

Les différents tests de grossesse

La durée d'une grossesse

 L'évolution du foetus mois après mois

 Les différents moyens de contraception

Précautions

Hygiène de vie de la femme enceinte

L'alimentation de la femme enceinte

Prise de poids pendant la grossesse

Prévention de la toxoplasmose

Prévention de la listériose

Le sport pendant la grossesse

(Page 2 sur 2)
 

Le stérilet  (Dispositif intra-utérin - DIU)

Le stérilet, placé dans l'utérus, n'a aucun effet sur l'ovulation. Sa fonction est d'empêcher l'implantation de l'oeuf fécondé. Le stérilet se présente sous la forme d'un petit objet en plastique souple de 3 cm environ.

Le stérilet est placé par un médecin dans l'utérus.  Une fois placé, il est efficace quels que soient la période et le nombre de rapports sexuels. Il ne nécessite aucune intervention.

Il peut être posé chez des femmes ayant déjà eu ou non des enfants. Cependant, dans la pratique, il est déconseillé chez les femmes n'ayant jamais eu d'enfant. Le stérilet peut se garder entre 3 et 5 ans.

 

 

  L’implant contraceptif

L’implant contraceptif libère régulièrement une hormone qui bloque l'ovulation. L'implant entraîne par ailleurs une modification de la glaire cervicale qui gêne l'avancée des spermatozoïdes. 

L'implant contraceptif se présente sous forme de bâtonnet cylindrique de 4 cm de long et 2 mm de diamètre. Il se place sous la peau, sur la face interne du bras, par un médecin.

Cette intervention simple nécessite une anesthésie locale et dure quelques minutes. Une fois implanté, il est efficace trois ans. L'implant peut être retiré, par un médecin, dès que la femme le désire.

 

La contraception d'urgence  

La contraception d'urgence est une méthode de rattrapage à utiliser après un rapport sexuel sans contraception ou en cas d’échec de la méthode utilisée (oubli de la pilule, rupture de préservatif, etc.).

Son emploi doit rester exceptionnel. Elle ne remplace pas une contraception régulière. Il existe deux types de contraceptifs d'urgence. La contraception d'urgence se présente en boîte de deux ou quatre comprimés.

Le ou les premiers comprimés doivent être avalés avec un verre d'eau, le plus tôt possible après un rapport sexuel mal ou non protégé, et impérativement dans les 72 heures (3 jours) suivant ce rapport. La seconde prise doit s'effectuer entre 12 et 14 heures plus tard.

Il est important de demander conseil auprès de votre médecin avant tout emploi d'une méthode de contraception et de bien suivre les indications figurant sur la notice d'utilisation.


[Page précédente]

© GuideGrossesse.com - Tous droits réservés │ Accueil  Conditions d'utilisation  │ Contact  │ Favoris