Guide Grossesse
Grossesse et précautions Examens médicaux Droits et démarches L'accouchement Nourrir bébé S'occuper de bébé Connaître bébé Matériel bébé Astuces et conseils
9-120x90_JC
Connaître bébé

   La diarrhée du nourrisson   

 
  Évolution

Le sommeil

La vue

L'audition et le langage

Le développement

La taille

Le poids

Pointure bébé

  Santé

Bébé a de la fièvre

 Les régurgitations

Les coliques du nourrisson

La constipation

La diarrhée du  nourrisson

L'érythème fessier

Les croûtes de lait

L'acné du nourrisson

Les premières dents

Bébé a la diarrhée lorsqu'il émet plusieurs selles liquides dans la même journée. C'est un symptôme qui peut parfois être très grave. La diarrhée peut entraîner des infections, un risque grave de déshydratation et de malabsorption. Plus les selles liquides sont nombreuses et plus la diarrhée est grave.

Un bébé nourri au sein a souvent des selles molles ou liquides parsemées de petits points jaunes, il n'y a pas lieu de s'inquiéter si bébé prend du poids régulièrement car ce sont des selles normales d'un enfant nourri au sein.

  Deux types de diarrhée

On distingue deux types de diarrhée chez le nourrisson : les diarrhées aiguës et les diarrhées chroniques.

Les diarrhées aigues

Les diarrhées aigues surviennent brusquement. L'origine peut être due à une infection virale, bactérienne ou mycosique ; ou à l'ingestion de substances toxiques. En cas de  perte de 5 à 10 % du poids initial, il y a lieu d'hospitaliser l'enfant pour prévenir d'une déshydratation grave. Une suppression des laitages remplacés par des substances de substitution et une alimentation à base de riz et de carottes aideront le transit intestinal à se régulariser.

Les diarrhées chroniques
 
Les diarrhées chroniques sont dues à des troubles de digestion et de l'absorption, elles sont provoquées par des intolérances ou une allergie à certains aliments. Chez le bébé, ce type de diarrhée est souvent dû à l'intolérance au lait de vache et au gluten. Des analyses sont parfois utiles pour identifier les troubles. Le traitement passe par la suppression des aliments en causes ou le remplacement d'une substance non tolérée.
 

  La gravité de la diarrhée chez le nourrisson

La chute de  poids chez le nourrisson est un signal d'alarme pour les parents car si un bébé de 5 kilos ne perd que 500 grammes, cela représente tout de même 1/10e de son poids perdu en seulement quelques jours. L'enfant est alors proche de la déshydratation. Une déshydratation importante peut conduire au coma voire au décès de l'enfant. Plus un bébé est petit et plus la déshydratation est rapide.

En cas d'aggravation de la diarrhée associée à  une chute de poids et à des vomissements, une consultation d'urgence s'impose.  Bébé sera hospitalisé et le médecin effectuera un diagnostic complet afin de trouver une solution adaptée (prescription de médicaments ou changement de lait), des analyses pourront être pratiquées si nécessaire afin de détecter des troubles éventuels (analyse de selles, fibroscopie du système digestif).
 

Bébé a la diarrhée, que faire ?

Chez un nourrisson de moins de 3 mois, il faut appeler sans attendre un médecin.

Chez un nourrisson de plus de 3 mois, le premier réflexe lorsque bébé a la diarrhée est de le réhydrater. Donnez-lui à boire des solutés de réhydratation orale (SRO) disponibles en pharmacie, ces solutés fournissent à l'enfant de l'eau, des sels minéraux et du sucre qui favorise l'absorption et limite les risques de vomissements. L'idéal est de lui donner à boire des petites quantités de 5 ml toutes les deux minutes. Si l'enfant refuse ou vomit, appelez votre médecin ou rendez-vous à l'hôpital.

L'alimentation habituelle doit ensuite être redonnée dès que possible. Si bébé est nourri au sein, la maman ne doit pas arrêter les tétées pour les remplacer par le soluté. Elle donne le soluté et doit poursuivre le rythme habituel des tétées. Si l'enfant est nourri au biberon, donnez-lui un premier biberon, quatre heures après lui avoir administré les solutés. En cas de troubles allergiques et de diarrhées récidivantes, un lait hypoallergénique sans lactose pourra être proposé par le médecin.

Une bonne hygiène prévient les risques de diarrhée dues à la consommation d'aliments contaminés. Pour cela, lavez-vous toujours soigneusement les mains lorsque vous avez été en contact avec des selles et surtout avant de donner à manger à votre bébé.

Lors de la diversification alimentaire, arrêtez temporairement laitages, fruits et légumes contenant beaucoup de fibres et favorisez les aliments tels que riz, pâtes, farines et carottes qui aideront le transit à se régulariser en cas de diarrhée.

Lorsque la diarrhée s'accompagne de fièvre ou lorsqu'il devient impossible de réhydrater et de nourrir l'enfant, une hospitalisation d'urgence s'impose. L'enfant sera alors perfusé afin d'être réhydraté et nourri.

© GuideGrossesse.com - Tous droits réservés │ Accueil  Conditions d'utilisation  │ Contact  │ Favoris