Guide Grossesse
Grossesse et précautions Examens médicaux Droits et démarches L'accouchement Nourrir bébé S'occuper de bébé Connaître bébé Matériel bébé Astuces et conseils
9-120x90_JC
L'accouchement

   Les aides à l'accouchement   

 

Préparer la valise

Les cours de préparation

Le choix de la maternité

Quant partir à la maternité ?

Les aides à l'accouchement

Les phases de l'accouchement

Les positions pour accoucher

La respiration pendant l'accouchement

Il existe différents matériels et méthodes pour vous soulager et vous aider à mettre votre enfant au monde en cas de difficulté.
 

La perfusion

La perfusion consiste à administrer un médicament dans l'organisme par voie intraveineuse dans un but thérapeutique.

La perfusion sécurise votre accouchement. La sage-femme peut, selon les besoins, vous injecter des produits pour améliorer votre état de santé, accélérer la dilatation du col, augmenter les contractions ou bien régulariser la tension.

Il est courant que l'on vous injecte du glucose pour éviter l'hypoglycémie car la majorité des maternités demande à la mère de ne pas manger, ni même de boire pendant le travail.


La péridurale

La péridurale est une anesthésie locale permettant à la mère de mieux supporter les contractions lors de l'accouchement. Le produit anesthésiant est injecté au niveau lombaire.

L'anesthésiste commence par effectuer une petite anesthésie locale, il introduit ensuite une aiguille puis un tube souple appelé cathéter. Le produit anesthésiant est ensuite injecté. Le cathéter est laissé en place afin de pouvoir réinjecter du produit si nécessaire.

La douleur disparaît dès l'injection du produit. Si la péridurale est bien dosée, la mère ressent toujours les contractions et reste capable de pousser efficacement, ses jambes restent relativement mobiles.

Grâce à une meilleure connaissance du produit et la diminution des doses utilisées, les risques de césarienne ou d'utilisation des forceps ont nettement diminués.


L'épisiotomie

L'épisiotomie est une incision chirurgicale du périnée, destinée à agrandir l'orifice vulvaire afin d'éviter une déchirure importante lors du passage du bébé. L'objectif présumé de l'épisiotomie est d'éviter les graves déchirures allant du vagin vers l'anus.

L'épisiotomie est généralement envisagée par le médecin pour la naissance des gros bébés, les présentations en siège ou lorsque le périnée de la mère est court.

Elle est pratiquée en urgence lorsque bébé vient à manquer d'oxygène ou en cas d'utilisation de ventouses et de forceps pour aider l'accouchement.

Une fois l'accouchement terminé, l'incision est recousue. Pour une bonne cicatrisation, il est important de bien nettoyer et sécher la cicatrice (au sèche cheveux) après chaque toilette.


La ventouse et les forceps

Lorsque l'accouchement est plus difficile que prévu et que votre bébé n'arrive plus à descendre, l'expulsion et le passage du bébé peut être aidé par l'emploi de 2 instruments : La ventouse et les forceps.

La ventouse

L'obstétricien dépose une ventouse sur le crâne du bébé.

Au moment de la contraction, l'obstétricien tire sur la ventouse pour amener la tête de votre bébé vers la sortie.

Cette intervention n'est pas douloureuse mais votre bébé conservera une petite bosse sur le crâne qui disparaîtra au bout de quelques jours.

Les forceps

Cet instrument est constitué d'une double cuillère qui permet de faire descendre le bébé en maintenant sa tête.

Au moment de la contraction, l'obstétricien tire l'enfant vers l'extérieur. Cet acte nécessite une anesthésie générale ou une péridurale.

Le bébé conserve quelques hématomes et traces sur le visage qui disparaîtront généralement en quelques jours.


La césarienne

Cette intervention consiste à faire une incision au niveau du bas ventre (juste au dessus du pubis) pour extraire le bébé lorsqu'il ne peut sortir par les voies naturelles.

Elle est pratiquée en urgence en cas de souffrance foetale constatée et de risques avérés lorsque le travail n'avance pas.

Elle est programmée à l'avance si votre bébé est trop gros, si votre bassin est trop étroit, ou dans certaines circonstances s'il se présente en siège.

La césarienne s'effectue sous anesthésie générale ou sous péridurale, dans ce dernier cas vous restez consciente lors de l'intervention et l'on vous montrera votre bébé quelques secondes avant de l'amener à la couveuse.

Les points de suture et agrafes sont généralement retirés 5 à 10 jours après l'intervention.

© GuideGrossesse.com - Tous droits réservés │ Accueil  Conditions d'utilisation  │ Contact  │ Favoris